Tu bosses chez toi et tu connais les conséquences négatives de rester assise des heures non-stop ?

Je te partage ici quelques-uns des témoignages reçus parmi lesquels peut-être tu te reconnaîtras :

A un moment, je vais avoir des sensations désagréables dans les pieds, les jambes et qui peuvent aller jusqu’au dos.

Quand je commence à avoir des douleurs dans le dos, je suis tout le temps en train de me tortiller, de me demander comment rester assise bien quoi ? C’est souvent ça quand je commence à avoir mal, c’est un cercle vicieux.

Des tensions physiques que j’ai besoin d’aller évacuer, douleurs trapèze cervicales avec déclenchement de névralgies au niveau de la nuque, ça peut aller jusqu’au déclenchement de maux de tête, sans parler aussi de la fatigue des yeux le soir. Comme je ne fais pas de pause, je regarde beaucoup plus longtemps l’écran et j’ai les yeux très fatigués rouges qui piquent le soir. Donc il y a la fatigue oculaire aussi.

Parfois j’ai mal aux genoux à force d’être trop statique, parfois j'ai mal au coccyx.

Y’a pas grand-chose qui se passe au niveau de l’activité physique. C’est ça qui me gêne le plus. Si je prends une mauvaise posture, je vais le sentir tout de suite au niveau de la nuque et un manque d’énergie.

Je ne fais pas suffisamment de pauses, je me laisse embarquer et au bout d’un moment j’ai du mal à me concentrer. Je ne fais pas le rapprochement avec cette perte de concentration et du coup la chute de motivation.

A la fin de la journée je me sens plus fatiguée et moins efficace, plus dispersée ds mon travail de moins bonne qualité et une concentration qui n’est pas la même.

Au bout d’un moment je ne vais plus du tout trouver la motivation et j’ai déjà constaté une prise de poids.



La maltraitance de mon corps, jai pas la bonne posture. Honnêtement le temps il défile, je le vois pas passer. Je me tue le dos et mon cerveau ne fait aucune pause. J'ai des douleurs dans le poignet qui se sont intensifiées.

Très clairement, je suis en apnée quand je reste assise, donc je ne respire pas du tout, j’oublie mes besoins d’aller boire. Très concentrée, je me sens figée et absorbée. Je me sens extremement ds le mental je ne me sens pas dans mon corps du tout. Je peux rester longtemps comme ça, je suis très productive mais je m’épuise. En fait ça m’epuise. Donc c’est vraiment ça la 1ère chose négative : c’est physique, physiologique.

Je procrastine beaucoup, je mets beaucoup plus de temps pour des tâches qui devraient aller plus vite.

Je ne pense pas à ma posture, je ne me tiens pas toujours droite. Quand je m’en rends compte je suis souvent avachie. J'ai peur que ça s'aggrave.

Si vraiment j’ai été toute une journée sans bouger derrière l’écran en télétravail, je ressens ce besoin de bouger, de m’oxygéner. Mais en fait plus je suis statique, moins je ressens le besoin de sortir, moins je vais avoir l’automatisme de me dire « Allez je vais me balader, je sors ». C’est comme si ça me bloquait dans ma pièce, dans ma maison et que j’ai encore moins le réflexe de sortir. Pourtant je sais que j’en ai besoin, c’est ce qui me fait du bien.

La conséquence la plus négative c’est que je suis capable de bosser des heures sans me donner de limites. Je peux avoir du mal à décrocher de l’écran – mon attention n’est pas focalisée sur un seul but, elle peut être dispersée d’où une fatigue qui est plus importante à la fin de la journée, ça c’est réel !

Bosser assise toute la journée, c’est quelque chose qui finit par limiter ma créativité. J’ai besoin, pour ma créativité de sortir et très souvent quand je sors je reviens, j’ai des idées, j’ai des choses qui me viennent. Je trouve que je suis beaucoup plus limitée dans ma créativité, bloquée, je ne trouve pas de solutions aux problèmes, c’est plus figé.

Le scénario catastrophe qui m’est arrivé 2 fois, c’est à un moment quand je fais un truc qui n’a rien à voir et j’ai comme un éclair qui me traverse le dos et je ne peux plus bouger pendant 2 heures. Avec l’impression que je bougerai plus jamais de ma vie et après ça il faut que je prenne une semaine pour m’en remettre quoi, c’est pas écologique !

Allons un pas plus loin !

Voilà peut-être comment idéalement, toi aussi tu t'imagines :

Je réussis à m'imposer des pauses, à instaurer des pauses plus régulières qui m'amènent à prendre soin de moi et à pouvoir etre efficace dans mon travail donc plus satisfaite de mon travail. Donc l'autre satisfaction c'est que je ne me fatigue pas. Il y a une satisfaction parce que je suis plus efficace, une satisfaction parce que je ne me fatigue pas donc je me félicite de respecter mes limites et de tenir compte des choses qu'il suffit de respecter pour être mieux dans mon télétravail !

Une bonne journée c’est ce qui va me libérer de la charge mentale pour prendre soin de moi à côté. Je prends le temps, je ne suis pas speed. Je sais respecter mes limites, être dans la prévention aussi en m'accordant le droit à la déconnection, de pas être finalement esclave de cet outil. Je redeviens maître de mon temps pour m'organiser comme je le veux et m'adapter au moment où je suis la plus efficace.

Avant de commencer je m'appuie sur mon corps pour faire en sorte qu'il soit ok. Je me sens dans mon corps fatalement moins fatiguée, moins de tension et puis une légèreté mentale très appréciable, une respiration plus posée, tranquille et ça impacte sur le corps, sur le mental et sur l'émotionnel donc c'est tout mon être qui se sent mieux. C’est là où je vais être la plus efficace. Donc finalement je vais rester beaucoup moins longtemps parce que là je vais abattre du travail.

Je réussis à rester focus et bien concentrée par rapport à mon objectif, je m'étonne moi-même.

J'arrive à tout faire, une préparation au carré, un planning bien établi, bien séquencé, une liste biffée et j'apprécie d'avoir avancé, progressé, d’avoir réussi à tout préparer à temps. Je retrouve ma liberté de décider comment tout répartir au mieux. Je me sens beaucoup plus libre et cette liberté n'a pas de prix.

Tu sais quoi !?

Voilà ce que je te propose :

Ne retombe plus jamais dans tes travers grâce à des rendez-vous hebdomadaires pour lâcher la pression entre filles !

Ce sont des dizaines de partages qui ont permis de co-construire ensemble DEBOUT LES FILLES qui continue à évoluer de l'énergie de cette pétillante communauté de filles !


Aussi si tu sens l'élan de nous rejoindre un grand bienvenue à toi 🤗

Témoignages

👇

Ça m’a forcé à me poser d’avoir ces rendez-vous.

Et puis un bien-être assez immédiat : d’avoir les épaules relâchées, de respirer, d’être un peu plus joyeuse, ça m’a remis vraiment dans une bonne énergie !

C’est vrai qu’on se laisse aller complètement, depuis le début j’ai pas réfléchi, mais c’est rare tu vois les moments où on réfléchit pas, c’est très rare, y’en a pas. Et là ça fait du bien juste de s’autoriser ça. On réfléchit pas et le corps est léger et effectivement je ne réfléchissais plus, j’avais laissé mon esprit partir et du coup mon corps était mieux. Tu devrais te faire reconnaître par l’éducation nationale pour intervenir à l’école, c’est mieux qu’une récréation quoi, c’est… juste énorme !

En fait c’est complètement différent de la méditation ou de la sophrologie que je pratique et le bien-être à la fin c’est vraiment une autre énergie en fait, à refaire. Ça devrait être prescrit par les médecins !

Ça m’a surtout fait prendre conscience que dans mon boulot je suis ultra statique et l’envie de l’intégrer dans mon rituel quotidien, comme une préparation à entrer dans quelque chose, par exemple 10mn avant le travail après avoir mangé !

Il suffit que je me mette dans un petit endroit avec les oreillettes et faire n’importe quoi, ça m’apporte beaucoup. C’est un truc auquel je n’aurais jamais pensé avant !

J’avais l’impression d’avoir encore plus de liberté. À chaque fois, c’est ça. Cette sensation d’acquérir un peu plus de liberté corporelle, de liberté dans l’espace, comment se mouvoir, explorer des nouveaux mouvements. Comme d’habitude à chaque fois, ça m’a reposée.

Tu vois, c’était vraiment moi avec moi et moi pour moi. Je trouve que c’était un bon rythme, et puis même si on est pas en relation avec les autres, parce que l’idée c’est d’être avec soi, c’est quand même sympa de ce rituel de se retrouver !

Oui ça c’est chouette, pourtant moi je ferme les yeux mais le fait de savoir qu’on est plusieurs je suis quand-même dans du partage donc ça c'est chouette !

C’était bien et différent. À chaque fois, c’est une expérience différente. C’est sûr qu’avec la fatigue de la semaine, j’ai encore moins d’énergie pour rebondir. Mais c’est bien, au moins je m’écoute. En fait, je me sens moins fatiguée après.

C’est quelque chose de l’ordre de la détente, du retour sur soi, de l’introspection qui fait énormément de bien. Ça m’a permis de prendre conscience que quand je ne vais pas forcément bien, souvent j’écoute de la musique, et je crois que je vais rajouter de bouger avec, car il y a un effet catalyseur qui est beaucoup plus intense et beaucoup plus rapide !

Je ne pensais pas que mettre le corps en mouvement de façon douce pouvait produire cela. J’ai l’impression d’être vraiment rentrée dans le voyage, c’est une belle surprise !

Je trouve que c’est drôlement bien, parce que cette fameuse phrase « être à l’écoute de son corps », là on l’est. Moi je ne l’ai pas demandé, j’arrive comme ça, les choses se font, et c’est maintenant que je me rends compte que j’étais à l’écoute. Et ça, c’est vraiment bien. Je sais plus qui écoutait qui, qui dit quoi à l’autre… ça détend vraiment. Y’a pas de logique, c’est vraiment ça qui détend…